Lire la vidéo

Plusieurs d’entre vous ont surement déjà eu un déclic de vouloir quitter la terre natale pour partir en aventure soit disant chercher une vie meilleure… Je vous propose de lire attentivement le temoignage du confrère Africain Bob, qui nous raconte son aventure.

Ce témoignage pourrait aider non seulemnt les jeunes africains remplis de motivation de voyager pour les USA, peut importe le moyen et surtout à tous les prix, mais également pourrait apporter un reconfort et soutien à ceux déjà présent dans le territoire Americain mais complètement  égarés dans la jungle.

                                                                                                                                                                                                                                                    #TonRepere

La génèse de mon Rêve Américain

Je m’appelle Bob. Je suis un Africain résident aux USA depuis plusieurs années.

Tout comme la plupart des jeunes Africains de mon âge, mon rêve était de partir aux Etats Unis d’Amérique. Ce rêve avait réellement commencé après l’obtention de mon Baccalauréat. Lorsque je vis certains de mes camarades de classe –fils de riches en Afrique– voyagés pour continuer leurs études en Europe et en Amérique.

Né dans une famille polygamique modeste, où le repas de midi était presque l’unique de la journée, je savais au fond de moi que s’était juste un rêve et pas plus. Très abattu et même traumatisé par cette situation, j’avais reçu plusieurs conseils de mon entourage et j’avais finalement posé la réalité des faits sous la table afin de me concentrer sur mes études. Jusqu’ici tout est encore rose n’est-ce pas!

Ma carrière professionnelle en Afrique

Après l’obtention de ma licence en électrotechnique, j’avais été choisi le jour même de ma soutenance de Master par une grande entreprise de la place pour étudier et réaliser un projet d’installation d’ascenseur pour un immeuble de 30 niveaux. Ce qui était d’ailleurs le thème de mon rapport de fin d’études. Le projet avait été délivré avec succès. Ce qui m’avait permis de signer un contrat à durée indéterminée dans cette entreprise.
 

J’étais très bien payé, logé dans un quartier VIP, un véhicule de service et un chauffeur à ma disposition. Je résolvais au quotidien plusieurs problèmes financiers de la famille et de mes ami(e)s, mais je demeurais toujours insatisfait, car mon corps était en Afrique mais mon esprit était aux Etats Unis d’Amérique.

Mes irréparables erreurs

Toujours annimé par le désir de réaliser mon rêve à tous les prix pour me rendre aux USA, j’avais fais des recherches et via certaines rélations, j’avais fait la connaissance d’un monsieur qui prétendait aider les jeunes Africains à voyager pour les Etats Unit pour continuer leurs études…

1. j’avais perdu toutes mes économies

J’avais fais confiance à ce monsieur, je lui avais donné des millions pour la constitution de mon dossier de demande de visa étudiant aux USA: Frais d’ouverture de dossier, frais d’inscription dans une université américaine, frais de demande de rendez-vous à l’ambassade, frais de billets d’avion et même une partie des frais l’hébergement une fois arrivé aux USA.

3. J’avais perdu mon travail

Comme par coup de chance, j’avais eu mon visa d’entrée aux USA au premier rendez-vous à l’ambassade. Le lendemain, j’avais démissionné de mon travail sans préavis. Et j’avais commencé à partager tout ce que j’avais à ma possession. (J’aurais dû tout au moins garder mon téléphone portable afin de rester joignable tout au long de mon voyage…).

2. J’avais « perdu la tête »

Tout se passait plutôt très bien, jours après jours le dossier avançait, je m’imaginais déjà aux USA, mon patron ressentait un manque de motivation de ma part au travail et m’avait même interpellé plusieurs fois. je n’allais plus régulièrement au travail et même lorsque j’y allais je me concentrais uniquement sur mon dossier de voyage, en apprenant tout à propos des USA.

4.  J’avais perdu mon ami

Quelques jours avant mon départ, comme tout Africain inconscient qui a un peu d’argent, j’avais organisé une grande fête pour dire au revoir à mes proches. Malheureusement ce jour, j’avais perdu l’un de mes meilleurs amis des suites d’un accident de la route. Repose En Paix.

Mes indésirables Surprises

  • Personne n’est venu me chercher à l’aéroport

Selon mon contrat avec ce monsieur, il était question que l’un des siens vienne me chercher à l’aéroport. Et m’héberger pendant une certaine période le temps pour moi de trouver mes repères.

  • Je n’arrivais pas à m’exprimer en anglais

Je savais certes que l’anglais était la première langue officielle aux USA. Raison pour laquelle j’avais d’ailleurs fais quelques cours de langue avant de voyager. Même jusque-là je ne comprenais guerre de tout ce que ces américains racontaient. J’espérais rencontrer au moins une personne qui parlait le Français.

  • Je n’avais pas où dormir

Je m’étais retrouvé aux USA sans domicile fixe dès le premier jour. Je faisais de l’auto stop en pleine neige, pour chercher une maison où passer ma première incroyable nuit aux Etats Unis d’Amérique. Quelle galère!

  • Je n’avais plus d’argent

J’avais remis toutes mes économies de plusieurs années de travail à ce monsieur. Je lui avais fait entièrement confiance. Il m’avait convaincu que je n’allais même pas avoir besoin d’argent parce qu’il avait tout géré avec ses partenaires.

  • J’avais vraiment regretté

Qui aurais pu imaginer que je regréterais dêtre venu aux USA, Oui je l’avais fait, j’étais très désagréablement surpris, tout était bien différent de ce que je voyais dans les films américains et surtout l’image que me présentaient nos frères et soeurs sur les réseaux sociaux .

 

Merci à Bob d’avoir partagé son cauchemar et merci également à vous de nous avoir prêté votre attention.

Aimez, Partagez, Abonnez-vous, tout en attendant La fin du Cauchemar de Bob dans un prochain article.

Ne l’oubliez pas! Votre Repère se trouve dans TonRepere; La boussole des Africains en Amérique.

 

 La boussole est entre vos mains!

Que pensez vous de ce témoignage de Bob? Laissez nous un commentaire S’il vous plait..

Vous pouvez également nous écrire à l’adresse Voici@TonRepere.com et partager avec la communauté africaine votre rêve américain, votre premier jour aux USA, les réalitées observées, vos expériences et surtout comment vous préparez votre grand retour en Afrique! (votre identité restera anonyme si vous le désirez). 

Merci #TonRepere


Partagez cet article...

Un commentaire

  1. Merci à tous ceux qui croient en ce projet et nous écrivent en inbox au quotidien…
    Suite à vos multiples requêtes, nous avons changé le formulaire vous permettant de laisser facilement un commentaire après avoir lu nos articles.
    N’oubliez pas de cochez la case « Save my name… » pour vous faciliter le processus la prochaine fois.

    NB: Les commentaires nous aident à inter-agir avec vous et de savoir vos besoins afin de mieux orienter nos articles.
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires